Bosnian Trip - Part 2

Publié le par Cyr Piaton

Glamoč est un village perdu dans l’immensité du plateau d’Herzégovine… Le seul village pas abandonné entre Livno et Banja-Luka… Le genre de ville un peu fantôme au milieu du far west bosniaque… Il y a un peu de passagemais tout le monde s'y arrête sinon il faut encore rouler 40 bornes avant de trouver un lieu habité… C’est un peu la pause obligée et il est normal d’avoir d’aussi nombreux bars et cafés. A part ça il n’y a rien a faire de spécial à part boire une bière ou le plus sucré des produits slovènes : un cockta (je conduis), de toute façon y’a rien dans ce village, même pas de « cash machine » pour retirer quelques marks… 

Enfin passons la pause rafraîchissante et le choc thermique rentrés dans la voiture (je l’ai laissé au soleil)… nous roulons 2 kms en tentant de retrouver notre chemin… vu qu’il n’y a aucun panneau Banja-Luka (voir bosnian trip part 1) ce n'est pas évident... et à la sortie du village surprise un contrôle de police… on doit se garer sur le bas coté.

Tout commence par un gentil contrôle classique des papiers de la voiture (on ne me demande pas la carte verte :-D) et du conducteur… Le policer très calme m’explique et me signale que 1. on doit avoir les feux de croisement allumés (j’avais oublié) et 2. je roulais à 62 km/h au lieu de 40 km… le contrôle est réalisé bien sur a l’aide d’un pistolet de jeu « shoot them up » pour Nintendo Super Nes… Je ne comprends pas tout bien sur… toute l’équipe est sortie du véhicule et Léa traduit en gros la situation… C’est 50 marks que l’on peut payer tout de suite… ou il faudra aller au poste de Police…

Nous prétextons que nous n’avons pas d’argent… (c'est vrai) ben oui il n’y a pas de distributeur dans ce village de merde… Pas de soucis ; le policer accepte les marks ; les euros ; les kunas, sûrement les dollars canadiens… :-D mais qu’il ne pourra pas nous donner de reçu de l’amende… Nous disons que nous allons aller au poste de Police pour régler l’amende, (quitte à payer autant avoir un souvenir…) et du coup l’amende se transforme comme par magie en avertissement cordial pour la sécurité routière… Dommage pour lui, pas de  bakchich…

Pour repartir je n’oublie pas les feux de croisement et nous voila enfin sur les routes superbes des plateaux bosniaques… Xavier mitraille comme un dingue ett fais toujours un excellent DJ… on se marre bien en fait lors de bosnian trip… On met même le CD assimil de serbo croate qui fait bien marrer Léa et Jelena surtout la chanson apres la lecon 7...

Les paysages déserts comme ceux que l’on traverse sont superbes… de vastes étendues de prairie avec par ci par là quelques maisons éparses souvent abandonnées et-ou en ruine… La route est agréable aussi… il faut juste éviter la panne… car avec 5 véhicules a l’heure ; ce sera dur… La route se passe sans encombre… nous faisons une halte à la limite entre la fédération croato-musulmanne et la « republika serbska »… De l’autre coté, le paysage change avec cette fois des forets de pins et une route de plus en plus ombragée, et toujours des paysages a couper le souffle… nous arrivons en fin d’après midi à Mrkonjic Grad…

Tous les magasins sont fermés ; c'est la nouvelle règle bosniaque… le dimanche après midi après 15h… aucun magasin (sauf boulangerie) n’a l’autorisation d’être ouvert... la poisse nous poursuit...

On se rabat sur la boulangerie pour manger un burek avec un jogurt… pour la bière, on ira à la station service… mais tout d’abord on doit aller à la gare routière pour checker les départs de bus vers Sarajevo pour Alfred, Léa et Jelena… Nous revoilà en voiture pour aller de l’autre coté de la ville et hop pas de bol nous sommes encore arrêtés au bout de 100 m… Le policier nous laisse patienter 5 min en voiture pour contrôler d’autres véhicules et puis nous signale gentiment lui aussi que la rue est en zone piétonne a partir de 18h !!!!! Comme on a deux serbes dans l’équipe (ah srbija !!!!) ; il sera assez cool et nous laissera repartir par la « zone piétonne » sans encombre… et j’avais bien mis mes phares…

A la gare routière aucun bus pour la Bosnie… par contre si vous voulez aller au patelin le plus pourri de Serbie, aucun soucis…

Ensuite nous nous rendons a Zelenkovac pour poser les sacs et dormir dans ce lieu paumé au milieu des bois… Il y a un festival de jazz ce week end… Arrivé sur place… pas trop de voiture ; ça pue pour le festival de jazz. En fait il est tout simplement reporté à la fin août… Pas grave nous faisons un tour dans la zone et nous tombons sur des amis de Jelena un peu perdus ici par hasard…

Nous passons la soirée a boire les bières achetées a la station service et a discuter… Comme j’ai été un bon volontaire voila 2 ans… on aura même le luxe de dormir gratos dans les chalets du camp… cool… ce sera un poil plus chaud que la tente au milieu du terrain de foot… Après une soirée rakija qui décalque je vais me coucher tard pour repartir le lendemain assez tôt… je dois être dans l’après midi a Slovenske Konjice et il doit y avoir environ 400 bornes…


(copyright de la plupart des photos : Xav...)

Publié dans Bosnie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

guigui 30/07/2008 10:35

Ca ma rapelle un controle de police au Monténégro en revenant de Kotor, avec une voiture croate, et le même pistolet des années 60. . . . . 24€ grattés sans reçu. . . .Le charme des Balkans !!