De Nova Gorica à Ljubljana

Publié le par Cyr Piaton

 

Au départ; c’est une idée de Baptiste (un ex volontaire à Ljubljana) dont m’avait parlé Béranger (un autre volontaire) à Rock Otočec… Le but était de faire une mini semaine de vélo à travers la Slovénie… Moi ça me disait forcément de renfourcher ma bicyclette et me tester sur les routes slovènes…

Entre deux ; j’ai quand même découvert que les routes de Slovénie ce n’était pas aussi plat que la Vojvodine (voir : http://laviesanstele.neufblog.com/la_vie_sans_tl/2007/08/23---easy-rider.html) alors je m’attendais a souffrir…

Mais avec le « Samo reggae sound system », la petite semaine s’est transformé en 2 jours de virée… mais de belles journées…

J’ai donc rejoint la caravane composée de Baptiste, Béranger, et Alicia à Nova Gorica à la frontière italienne au terme de leur deuxième étape… Moi ca me faisait une belle première étape ; mais en voiture et en train…

Après avoir fait mes activités de garbage team à 5h30 pour le festival reggae je me recouche un peu jusque 11h pour me reposer puis je fais mon sac pour le départ à Ljubjana en voiture… Là je laisse titine pour prendre un train avec la bicyclette jusque Nova Gorica via Jeseniče….

 
Je colle les noms des villes pour que vous puissiez suivre l’itinéraire sur Google Earth….

J’arrive à Nova Gorica au soir et le plan est de rejoindre ensemble la capitale slovène dimanche après midi… en reprenant grosso merdo le même itinéraire que le train…mais sur des routes plus tranquilles que celle de la vallée de la Soča…

Départ le samedi matin vers 10h après la pause à la superette ; et après 4 kms de faux plat, la bonne première grimpette sur les hauteurs de Nova Gorica avec une sacrée pente… on en chie vraiment jusque Grgar…Après Grgar, la montée continue jusqu’au plateau de Čepovan ; certes moins dur en pourcentage de pente mais trois fois plus long et aussi en partie un peu sous la pluie … Je ne saurai pas vous dire ce qui est le plus difficile!

A Čepovan ; j’arrive avec une bonne demi heure de retard… je suis plus Richard que Virenque sur ce coup là…. On se restaure chez un pote de Béranger avec une pause et un sandwich jamais autant apprécié… En plus le soleil est de retour… C’est génial…

On reprend la route qui cette fois ci descend sur Most na Soči (le pont sur la Soča) au milieu des arbres et de la forêt…. Baptiste creve juste avant la partie de la route non asphaltée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pause dans le bas de la valée à la station service, les seuls commerces ouverts le samedi après midi… et puis on remonte sur nos bicylettes à travers la vallée de la Bača direction Podbrdo, la « ville » étape pour le soir……

A partir de 18h on se met en recherche d’un coin pour le camping que l’on trouve sans trop de difficultés au bord de la voie ferrée et derrière la route et la rivière… En trois mots calme sec et couvert : nickel pour du camping sauvage…

Après le montage des tentes et la pause toilette, on s’affaire pour la bouffe : Au repas ce soir riz et sauce tomate… Le hic c’est qu’il reste juste du riz pour un cycliste somalien... On improvise alors une sorte de soupe tomate avec du riz dedans… qu’est ce qu’on est imaginatif dans ces situations là…

Le programme du deuxième jour est plus simple, un petite montée et ensuite 40 kms de descente ou plat jusque Ljubljana… On part assez tot et on rejoint rapidement Podbrdo après 5 bornes pour attaquer la première difficulté de la journée… le passage de l’autre coté de la montagne avec le col à 805 m… La montée est courte de 5 kms mais tout de même assez épicée surtout entre le km 1 et le km 3… J’en bave moins que la journée précédente… et puis on est un peu plus groupé cette fois… J'arrive 4ème bien sur en haut avec quelques min de retard… de toute façon m’en fous je rattrape tout le monde dans la descente… Pause café au col dans le café spécial cyclotouriste… avec tous pleins de gens qui font leur trip du dimanche et s’arrêtent là pour une bière bien sûr…

                                                       Cyr - Alicia - Baptiste - Béranger

 

La descente qui suit est très agréable… on s’éclate et délire à se doubler, se filmer etc… On arrive assez vite dans le bas de la vallée ; croise une cérémonie dans un village ; on s'étonne des routes abîmées (par le dernier orage ?) et balisées par les décorations de la dernière fête locale… On passe par de charmants villages souvent ayant plus la gueule d’un village suisse et on se fait doubler par des cyclotouristes…Par exemple nous croiserons 4 ou 5 fois jusque Skofja Loka les papys de l’équipe Peugeot-Laško du premier bar…

Certaines petites montées sont bien casse-pattes comme après Železniki … On fait une pause resto (on croise l'équipe Peugeot-Laško) avec les derniers sous de la cagnotte et on passe à travers Skofja loka et rejoignons Ljubjlana dans l’après midi sans encombre comme c'était prévu…

Je rentre à Konjice avec plein de belles choses en tête et des jambes un poil plus dur…et content de ce bon trip…

Publié dans Slovenie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cyr 25/08/2008 17:27

Ramène ton deux roues et on en reparle...

guigui 24/08/2008 03:14

Je fais finir par croire que tu n'auras plus envie de faire le DonauRadWeg. . . . . . . .