Belgrade

Publié le par Cyr Piaton

Voila on s’attaque enfin a la Serbie, le pays central des balkans, le symbole de l’influence orthodoxe sur la région, la pierre angulaire de l’ex-Yougoslavie, etc…

 

 




Commençons donc par sa capitale : Belgrade (ou Beograd en serbe) la ville la plus importante de l’ex-Yougoslavie…

Elle se situe au confluent du Danube et de la Save, les fleuves les plus importants de la péninsule balkanique…

Belgrade constitue en soit un choc : L’arrivée a Belgrade est saisissante : comme une ville énorme champignon sortie de nulle part au milieu de la plaine… Le contraste est encore plus fort, si on vient de Voijvodine et a vélo… :

Apres des kilomètres de champs de mais ou blé a perte de vue, de routes linéaires sans fin, des traversées de villages, on découvre des grandes avenues rectilignes et d’énormes buildings (plus ou moins modernes) en guise de porte ou d’arc de triomphe…

Belgrade est un peu la ville débordante d’activité et d’énergie, la folie à tous les carrefours, la ville avec un grand V…

La ville de Belgrade est l’une des villes les plus anciennes d’Europe (plus de 700 ans) et compte aujourd’hui plus d’un million d’habitants …voire 1,5 million avec le district complet… C’est le carrefour le plus important de tous les Balkans, le centre économique, culturel, militaire de la Serbie… en gros LA capitale…

La vieille ville est extrêmement animée, et présente les caractéristique des villes modernes avec son centre piéton hyper actif…, de nombreux restaurants, cafés, magasins, centre culturels, etc……

A la fin du centre piéton se dresse la forteresse de Kalemegdan surplombant la Save et le Danube au milieu d’un grand parc boisé, lieu un peu plus calme avec ses stands de souvenirs, les amoureux sur les bancs publics, des joueurs d’échecs, des expositions photos, et la vue imprenable… et son monument pour l’amour de la France, qui a libéré Belgrade lors de la première guerre mondiale…

 

Mais Belgrade c’est aussi des bâtiments art-nouveau (je vais finir par croire que chaque ville en a au moins un, même Tourcoing), ses avenues très passantes avec tramway, des parcs ombragés, un quartier bohême avec rues pavées et petites échoppes (et les bières les plus chères de Serbie), des vendeurs sur les trottoirs, une mosquée (la seule restant de l’occupation ottomane), des vendeurs de cevap et palacinke (crêpes) a chaque coin de rue, ou des terrasses et restaurants a la Teracija, de nombreux bâtiments officiels illuminés le soir et gardés le jour, des buildings détruits par l’OTAN, des troupes de gitans aux sorties des églises, des marchés colorés, des tags et signes revendicatifs (pour karazdic, ou le kosovo), des chiens errants… et la plus grande église orthodoxe au monde (encore en construction)…


Bref beaucoup de choses a voir, et bien souvent au détour d’une rue…


Album Belgrade

Publié dans Serbie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article