France Prešeren

Publié le par Cyr Piaton

Voila une rubrique culturelle pour changer des vidéos, et oui ... car comme vous le savez la culture c’est comme la confiture…

 

 

   Nika                         Antoine               Elena                   Giulia                    Cyr


Alors cette fois ci je vous présente France Prešeren, le plus connu des poètes slovènes (d’un autre coté il ne doit pas y’en avoir des tonnes)…

C’était son anniversaire le 3 décembre, (la date de sa mort est un jour férié en Slovénie, vous allez comprendre un peu plus bas…), et  a cette occasion il y avait un récital de Poésie a Slovenske Konjice… auquel nous avons pris part…en costume d’époque bien entendu… Trop la classe…mais nous allons y revenir…

Tout d’abord une petite présentation de notre ami prénommé « France » comme le magnifique pays…

France Prešeren est né en 1800 dans un village près de Bled.

C’est le plus grand poète romantique de Slovénie célébré dans toute l’Europe (dixit wikipedia). Il est également connu que France Prešeren était un alcoolique notoire (dixit Nika Dimc) et que c’est pour cela que ses poèmes passionnés sont un peu sombre et triste et parlent d’amour. Son oeuvre la plus connue : "Sonetni Venec" (la couronne de sonnets)est fortement inspiréede l’amour impossible avec Julija

 

Mais France Prešeren est surtout connu pour avoir écrit l'hymne national slovène (depuis l’indépendance en 1991). Cet hymne très pacifique est tiré du poème Zdravljica :

 

Živé naj vsi naródi, ki hrepené dočakat dan,

da, koder sonce hodi,

prepir iz svéta bo pregnan,;

da rojak prost bo vsak, ne vrag, le sosed bo mejak!

 

Vivent tous les peuples du monde
Qui aspirent à voir le jour
Où le soleil dansant sa ronde
N'éclairera que de l'amour,
Où tout citoyen
Sera libre enfin,
En paix avec tous ses voisins !

 

Et puis dans la vie de tous les jours, il est apprécié dans le porte-monnaie et par les numismates car il orne la pièce de 2 euros slovène… et est le point de rendez vous tres utile, car une statue de France Prešeren se trouve sur la place principale de Ljubljana.

 

 

Ci dessous le poème que j’ai récité (ou plutôt lu) :

 

KAM :

Ko brez miru  okrog divjam

Prijatljhi prašajo me, kam?

Prašajte raj oblak neba

Prašajte raji val morja

Kadar mogočni gospodar

Drvi jih sem ter tje vihar

Oblak ne ve, in val ne kam,

kam nese me obup, ne znam

Samo to znam, samo to vem,

De pred obličje nje ne smem
In de ni mesta vrh zemlje

Kjer bi pozabil to gorje

Publié dans Slovenie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

drot-g 05/01/2009 13:30

ah ah ah! you should put the video of your performance...but I don't remeber where I put it...